Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 22:37


     Christ est ressuscité, et nous ressuscitons avec Lui. L’autre miracle de cette sainte nuit est celui qui nous est offert personnellement, à nous les miraculés, à nous qui sommes ressuscités avec le Christ, à nous qui avons désormais accès à la vie éternelle, à nous qui sommes recrées en Christ, à nous qui sommes désormais une création nouvelle.
     Effectivement, lorsque nous parlons de la Résurrection du Christ, de même que de tous les événements de sa vie, nous parlons d’un mystère qui s’est réalisé pour nous et en nous, (et non pas à la place de nous), pour notre salut dans la personne du Christ. Et la personne du Christ illimitée rassemble en elle l’humanité tout entière.

     C’est pourquoi, lorsque le Christ chargé de nos péchés a été crucifié, saint Paul a pu dire qu’en Christ, nous avons été crucifiés avec Lui, lorsqu’ Il est mort, nous sommes tous morts avec Lui et lorsqu’Il est ressuscité, nous avons tous ressuscité avec Lui. Et le Christ lui-même de nous dire de façon on ne peut plus concise dans l’évangile de Jean : « Vous êtes en Moi et Moi en vous » Tout cela parce qu’en Christ, sa divinité est unie à son humanité, à notre humanité et qu’ainsi en Lui-même, Il a rassemblé l’humanité tout entière. Cela concerne bien évidemment sa passion, sa mort sur la Croix et sa résurrection.

     Mais la mort, la souffrance étaient la conséquence de notre péché, et ne convenaient nullement au Fils de Dieu. Alors, par son abaissement ineffable, son abnégation extrême, inexprimable, de cette mort qui pesait sur nous, le Christ nous a affranchis. S. Paul dans son épître aux Ephésiens nous le confirme admirablement : « Dieu qui est riche en miséricorde à cause du grand amour dont Il nous a aimés, alors que nous étions morts à la suite de nos fautes, nous a fait revivre avec le Christ. C’est par grâce que vous êtes sauvés avec Lui. Il nous a ressuscités et faits asseoir aux cieux dans le Christ Jésus. »
     Ainsi, nous avons été transférés d’une nature qui était morte en Adam et à sa suite en une nature vivante éternellement en Christ. Tel est l’objet de notre foi, qui se fonde sur cet aphorisme du Christ : « Je suis la vie et la résurrection celui qui croit en moi vivra et ne mourra pas ».
     C’est un don gratuitement accordé. Car c’est bien par la grâce que vous êtes sauvés, moyennant la foi dit encore s. Paul.
     

     Le Christ, par sa mort sur la croix, bien que sans péché, est la dernière victime de la loi de rétribution (qui consiste à dire : si tu es malade, si tu souffres, si tu meurs, c’est parce que tu as péché). Déjà Job, le juste, préfigurant le Christ, avec qui nous avons cheminé pendant ce carême et cette Semaine Sainte avait déjà démontré combien cette loi était vaine. Ceci pour situer ce grand mystère de la Résurrection dans notre contexte actuel qui est celui de la pandémie du covid-19. On entend hélas trop souvent cette formulation tout à fait hérétique qui consiste à dire que Dieu nous frappe de cette épidémie en punition de nos péchés. Comme si Dieu était l’auteur du mal et des maux ! Non ceux-ci sont uniquement l’oeuvre des démons et de l’adhésion volontaire de l’homme à ceux-ci par un mauvais usage de son libre arbitre. Le prince de ce monde ayant supplanté l’homme roi de la création. Cette épidémie est à considérer comme la conséquence de nos péchés et de notre mode de vie, mais certainement pas comme un châtiment divin. Bien sûr, le mal étant là et fait, Dieu peut l’utiliser pour nous amener au repentir. Que ce soit la leçon de cette épidémie ! Mais la justice divine sera toujours celle-ci : Dieu a tant aimé le monde qu’il lui a donné son Fils unique pour être cloué sur la Croix. Et si le Christ est mort pour nous, c’est, je le répète, pour vaincre la mort et nous accorder la capacité de ressusciter avec lui pour la vie éternelle. Sa passion et son agonie sur la Croix, et sa résurrection (réalisées, je le répète pour nous et en nous et non pas à notre place) abolissent définitivement le pouvoir de la souffrance et de la mort. Il nous a donné, si nous nous unissons à lui et recevons sa grâce de ne plus craindre la maladie et la souffrance et de nous améliorer spirituellement à travers elles. De ne plus craindre la mort et de mettre notre espérance dans la vie éternelle.

     Alors, nous pourrons nous exclamer avec saint Paul : Ô mort où est ta victoire, Ô mort où est ton aiguillon ?
     Au Christ ressuscité, qui par la mort a vaincu la mort et qui nous offre en cette sainte grande et sainte nuit la résurrection et la vie éternelle, soient honneur et gloire pour les siècles des siècles. Amen

 

Partager cet article

Repost0
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 08:34

 

Divine Liturgie:

·  Épitre de Saint Paul aux Romains 3:1-31

·  Catholicon : 1er Épitre de Saint Jean 1:1 - 2:6

·  Acte des Apôtres 7:23-34

Synaxaire

·  Psaume 45:10-11

·  Évangile selon Saint Luc 1:26-38

Homélie

Partager cet article

Repost0
28 avril 2019 7 28 /04 /avril /2019 16:18
paques.jpg

De nouveau, notre regard spirituel contemple la grotte avec la pierre roulée, et de nouveau nous entendons les paroles de l’Ange, disant aux femmes-myrrophores

«Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts? Il n’est pas ici Il est ressuscité.» (Lc. 24, 5-6).

Dans la joie de la Résurrection, la paroisse Saint-Jean le Théologien de Dijon se joint à moi pour vous saluer du saint baiser en vous disant:
Christ est ressuscité !

Partager cet article

Repost0
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 10:43

 

          Christ est ressuscité ! A la proclamation de cette bonne Nouvelle, chaque fois notre cœur se remplit de joie, cette joie lumineuse de la Résurrection, de la Pâque, de la Solennité des solennités.

         Mais cette joie, qu’elle est-elle en réalité ?

         Le saint apôtre Paul dans son épître aux Romains nous dit ces paroles splendides : « Nous avons été ensevelis avec le Christ dans le baptême, afin que comme le Christ est ressuscité par la gloire du Père, nous vivions avec Lui une vie nouvelle. »

         Ainsi, le contraste est trop fort entre ce que nous venons de vivre durant cette Semaine Sainte, et ce que nous vivons en cette nuit.

          Nous avons suivi le Christ pas à pas dans sa passion, sa mort sur la Croix où il y a cloué une fois pour toutes la mort, mais aussi ce dont elle est la conséquence, nos péchés, et nos souffrances.

          Oui, cette joie est en vérité celle de la vie nouvelle.

Sur cette terre, l’unique joie véritable est la Résurrection du Christ. Il n’est pas de joie plus vraie pour l’existence affligée, chargée et malade que d’aller vers le Christ et de vaincre la mort.

         La Résurrection nous est véritablement une source de foi où nous puisons la force non seulement de comprendre la valeur rédemptrice de la Croix du Christ, mais aussi d’endurer les afflictions et les souffrances de cette croix que nous portons à sa suite ; où nous souffrons avec Lui afin d’être glorifiés avec Lui (Ro 8, 17). (Dans l’office des défunts, nous chantons : « Vous tous qui avez pris ma Croix comme joug et m’avez suivi avec confiance venez recevez les couronnes célestes que je vous ai préparées. » et nous venons de chanter ; « Hier ô Christ je partageais ton tombeau, aujourd’hui avec toi je ressuscite, hier je partageais ta Croix, donne-moi ô Sauveur ta gloire dans ton royaume ) En disant cela, je pense bien sûr plus particulièrement à Françoise mais aussi à ces martyrs Coptes de ce dimanche des Rameaux à Tanta et Alexandrie.

          Alors, par la puissance de la Résurrection et par la foi, les afflictions, les souffrances seront maintenant communion de gloire avec la Christ.

          Il semble paradoxal de chanter le Vendredi Saint : « Par la Croix, la joie vint dans le monde entier ». Mais c’est la réalité car par sa sépulture le Christ a dépouillé l’enfer et par sa Résurrection, Il a remplis de joie l’univers entier !

          Cette joie pascale est indéfinissable, elle ne peut être énoncée sous forme de démonstration. Chacun de nous ne peut que témoigner de son expérience personnelle où l’on est ébloui par une lumière qui fait véritablement fondre comme neige au soleil toutes les questions et tous les doutes.

          Quelle est-elle donc cette expérience ?

On ne peut la décrire et la formuler que comme une rencontre personnelle avec le Dieu vivant.

          C’est tout le mystère du livre de Job que nous avons lu plus particulièrement durant ce carême et en ce début de Semaine Sainte. Lorsqu’au bout de ses tribulations, de ses souffrances incomparables, au sein de la tempête, Dieu enfin lui parle et Job de répondre : « Je ne Te connaissais que par ouï-dire, mais maintenant mes yeux t’ont vu. Aussi, je me rétracte et m’afflige sur la poussière et sur la cendre»

          Le christianisme, c’est cela, l’expérience de cette rencontre sans cesse renouvelée et cela aussi dans l’évangile, dans la prière, dans les rites et les symboles de l’Eglise, dans ses paroles, ses chants, ses couleurs et ses odeurs. Si pour un non croyant elle semble –cette expérience-un mirage, une illusion ; pour un chrétien, tout est illuminé de l’intérieur ; sa connaissance n’est pas objective ; le christianisme ne peut être connu qu’intérieurement. Le Christ nous le dit : « le Royaume de Dieu ne se laisse pas observer » et encore « Je suis dans le Père et vous en moi et moi en vous. »

          La Nuit pascale témoigne que le Christ est vivant en nous, parmi nous et que nous vivons en Lui et que nous sommes participants à la vie éternelle, la vie du ressuscité dont Il nous glorifie en cette sainte nuit. Et notre foi et la joie qui l’accompagne surgit dans cette lumineuse nuit pascale avec toute sa puissance dans cette acclamation glorieuse : « Christ est ressuscité !»

 

Partager cet article

Repost0
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 16:30

pentecote1.jpg

La descente de l’Esprit Saint en tant que personne divine, en ce jour de la Pentecôte sur l’assemblée des disciples accomplit l’économie divine pour notre salut et la marque de son sceau. L’Incarnation y atteint son terme. Aujourd’hui, l’assemblée des disciples reçoit du Saint Esprit une sanctification permanente.  Ainsi sanctifiée, cette assemblée devient la Sainte Eglise que l’Esprit Saint n’a plus quittée depuis ce jour jusqu’à présent. Nous pouvons dire que la Pentecôte est la fête de l’Eglise ; son anniversaire...(c.f. infra)

Partager cet article

Repost0
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 19:28

Incrédulité de Thomas (A.Adeib)

 

 

Cet évangile du dimanche de Thomas est très riche en thèmes. Bien sûr il est centré sur la foi et « l’incrédulité »  de Thomas.  Le Christ y souffle également l’Esprit-Saint sur ses disciples et leur donne le pouvoir de lier et de délier en particulier les péchés.

Mais cet évangile nous met encore en garde contre toute déviation du message chrétien qui éliminerait la Croix et la crucifixion. 

Partager cet article

Repost0
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 16:47
Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, un seul Dieu Amen. Le Christ est ressuscité. Il est vraiment ressuscité. Mes bien-aimés, Je vous félicite pour la glorieuse fête de la Résurrection et pour la joie qu’elle nous prodigue. Je présente mes voeux à toute l’Eglise copte en tout lieu, aux métropolites, aux évêques, aux prêtres, aux diacres. Je les présente aussi aux conseils des églises, aux serviteurs et aux servantes, aux jeunes, aux enfants et à toutes les familles chrétiennes où qu’elles soient. Je félicite aussi tous les diocèses coptes répartis dans le monde.

Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, un seul Dieu Amen. Le Christ est ressuscité. Il est vraiment ressuscité. Mes bien-aimés, Je vous félicite pour la glorieuse fête de la Résurrection et pour la joie qu’elle nous prodigue. Je présente mes voeux à toute l’Eglise copte en tout lieu, aux métropolites, aux évêques, aux prêtres, aux diacres. Je les présente aussi aux conseils des églises, aux serviteurs et aux servantes, aux jeunes, aux enfants et à toutes les familles chrétiennes où qu’elles soient. Je félicite aussi tous les diocèses coptes répartis dans le monde.

Partager cet article

Repost0
12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 19:12

Partager cet article

Repost0
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 21:05

Partager cet article

Repost0
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 16:59
Heureuse fête des Rameaux

Partager cet article

Repost0