Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2020 6 25 /04 /avril /2020 22:05

Eph. :4, 20 à 32

1 Jn: 2, 7 à  17 

Actes: 17, 16 à 34

 Ps. 98: 1, 98, 4

Jn 20: 19 à 31 

 


     Voilà ce que proclama Thomas aux disciples après que le Christ ressuscité leur fut apparu. « Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point » Alors, huit jours après, les disciples étant réunis, le Christ leur apparut à nouveau et dit à Thomas : « Avance ici ton doigt et regarde mes mains, avance aussi ta main et mets le dans mon côté et ne sois pas incrédule, mais crois. Thomas répondit mon Seigneur et mon Dieu ! Jésus lui dit : Parce que tu m’as vu tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu et qui ont cru ! »
     L’attitude de Thomas, voyez-vous, ressemble dans une certaine mesure, car non réductible à elle, à celle de l’homme contemporain, celle qui découle non de la foi, mais de l’approche dite scientifique.
     Nous vivons dans un monde de simplification extrême qui conduit à un immense appauvrissement : c’est scientifique : ce n’est pas scientifique. Et ceux qui utilisent ces propos le font paradoxalement le plus souvent sans réfléchir vraiment, sans douter, là, au contraire de Thomas, ne répétant que ce qui leur a été dit, dans une inculture désarmante. C’est cela aussi la pensée unique. Et si au terme d’une longue évolution l’humanité en est arrivée là, à ce slogan « si je ne vois pas je ne croirai pas » ce qui lui paraît être le summum de la sagesse et de la raison, alors notre univers est bien indigent uniforme et surtout ennuyeux. Si je ne connais que ce que je peux toucher, alors, je connais peu de choses, parce que j’exclus tout ce que je peux saisir par un certain mode de pensée, essentiellement par la contemplation, au moyen de cette fine pointe de l’âme qui me met directement en contact avec les réalités essentielles venues d’en haut, mais tout simplement aussi, celles subtiles et intuitives.   Analyser, mesurer, mon ordinateur le fait mieux que moi, et avec l’arrivée de l’intelligence artificielle, il le fera infiniment mieux que moi, mais jamais il ne saura s’étonner, s’enthousiasmer, se réjouir et voir l’essentiel, invisible par les yeux mais seulement par le coeur.                                                                                                                        

     La foi, elle appartient au niveau supérieur de la conscience par laquelle nous participons à la réalité du Ressuscité, à la recréation en Christ de l’humanité. Ce qui est aux antipodes de la pensée du monde, surtout contemporain.
     L’épisode de Thomas nous suggère encore une autre pensée. Pouvons-nous
toucher de nos mains la chair meurtrie du Sauveur ?
     Oui et cette possibilité est offerte à tout homme.
     Jésus vit en effet d’une manière invisible mais réelle dans les personnes
qui nous entourent. Les plaies du crucifié, nous pouvons les voir et les toucher
chez les malades, ces malheureux vieillards, les pauvres, chez tous ces hommes
et femmes qui souffrent, tous ceux en fait en qui se prolonge la passion et
l’agonie de Jésus. Car ils sont membres du corps du Christ.
     Jésus nous dit comme à Thomas : « si tu doutes que j’aie été crucifié pour
toi et que je sois ressuscité, penche-toi vers mes membres souffrants. Touche-moi
en étendant vers eux une main secourable. En te donnant à eux tu me
trouveras et tu me verras de tes yeux et me découvriras par ton toucher. Alors je
te répondrai par une grâce spéciale. Tu me sentiras vivant et présent. Tu
éprouveras concrètement et par expérience ce grand mystère de la rencontre
personnelle avec le Dieu vivant au-delà de toute croyance purement
intellectuelle. Tu éprouveras alors la réalité et la puissance de ma
Résurrection ».
     Le visage du Christ m’apparaîtra dans le visage du frère ; en touchant mon
frère souffrant, par la compassion je rejoindrai la Passion et comme Thomas,
alors, je m’écrierai : « Mon Seigneur et Mon Dieu ! »
     

     Christ est ressuscité !

Partager cet article

Repost0

commentaires